Comment mettre en place une stratégie de création de contenu ?

#contentmarketing #webmarketing

Comment mettre en place une stratégie de création de contenu ?

Une stratégie de contenu se travaille et se structure, et on vous l’accorde, ce n’est pas toujours évident de savoir par où commencer. De quelle manière démarrer cette stratégie ? Comment trouver des idées de contenus pertinents ? Quels contenus vont intéresser votre audience cible ?

Sommaire

Le marketing de contenu, c’est l’étape incontournable pour tout marketeur et entreprise qui souhaite développer sa visibilité et avoir plus de portée. S’il permet d’en assurer la notoriété, la génération de leads qualifiés et la conversion sont aussi des conséquences positives du content marketing.

Une stratégie de contenu se travaille et se structure, et on vous l’accorde, ce n’est pas toujours évident de savoir par où commencer.

De quelle manière démarrer cette stratégie ? Comment trouver des idées de contenus pertinents ? Quels contenus vont intéresser votre audience cible ?

Plus bas dans cet article, retrouvez quelques conseils pour des supports engageants et impactants !

La création et la distribution de contenus dans une stratégie

La loi de Pareto, ça vous parle ? Le 80-20 est un principe appliqué dans de nombreux secteurs surtout en marketing digital. Si nous l’appliquons dans la création de contenu, voici ce qui en ressort :

- La distribution des contenus représente 80% du temps de travail.

- La création n'est que de 20%.

Il s'agit d’un point important à soulever car nous avons souvent tendance à nous focaliser sur la création de contenus, et moins sur la distribution. Le but du contenu est d’être vu par un maximum de monde. De ce fait, si nous écrivons des articles que personne ne va consulter, nous n’aurons aucun retour sur investissement sur ces derniers.

Programme Boost Your Content - Content Marketing

Comment générer plusieurs contenus et les distribuer efficacement ?

Ce n’est plus un secret, pour avoir des retombées au niveau de son content marketing, il faut assurer une production régulière de ses contenus. L’une des méthodes efficaces à appliquer est le recyclage de contenu : on part d’un support produit pour en générer plusieurs sur différents canaux, dans différents formats, et sous différents angles.

Exemple : un post LinkedIn peut donner 5 ou 6 publications pour continuer de nourrir son audience sur un même sujet.

L’un des formats que nous pouvons adopter pour la déclinaison de contenu ? Le webinar !

- Dans ce type de live, nous allons par exemple inviter un expert sur une thématique pour apporter son savoir. Une fois terminé, il sera distribué à l’audience actuelle via LinkedIn et les campagnes emailings.

- Ce contenu va être transformé en replay pour être également disponible sur Youtube. Ainsi, les personnes qui n’ont pas pu y assister vont pouvoir le visionner à n’importe quel moment.

- Un live peut également être adapté en article de blog optimisé SEO pour être distribué de manière organique. Cela va créer des portes pour les personnes qui vont chercher des sujets similaires.

L’objectif est de reprendre un contenu dans une infinité de formats et les redistribuer à une grande diversité d’audience sur différents canaux. Bien organisé, ce process peut se révéler efficace et créer une omniprésence dans votre stratégie d’Inbound Marketing.

Trouver des idées de contenus grâce à sa cible sur LinkedIn

À qui s’adresser sur LinkedIn ? Comment avoir un contenu pertinent pour sa cible ? 

Voici deux questions que nous pouvons nous poser quand il s’agit de créer des contenus sur le réseau social professionnel.

La bonne pratique à suivre en content marketing : combiner la stratégie d’Outbound en contactant des personnes directement sur LinkedIn, et la création de contenus. L’objectif sera de créer un cycle qui va permettre d'auto-nourrir ces deux stratégies.

Pour trouver des idées de contenus, rien de mieux que de puiser directement à la source et de demander à notre audience cible ce qui l’intéresserait. Pour interroger les personnes, tournez-vous plutôt vers les profils juniors. Ils rencontreront plus des problématiques liées à leur métier et pourront vous en faire part. En termes de parcours professionnel, ces profils devront avoir moins d’un an à deux ans d’expérience dans des petites entreprises.

Une fois cette audience définie, nous allons pouvoir l’interroger sur ses problématiques et comprendre les sujets qui lui semblent importants. Nous devons garder en tête que la finalité sera d’avoir un contenu qui convertisse, qui apporte de la valeur et qui nous positionne en tant qu'expert dans notre secteur. Nous allons créer cet effet de marque dans la stratégie de contenu pour convertir en clients à terme.

La newseltter dédiée au Content Marketing

Récolter des informations sur sa cible via LinkedIn

Il est maintenant temps de rentrer en contact avec la cible que vous avez définie !

Le process pour une prise de contact efficace :

- Importer les contacts dans un outil d’automatisation LinkedIn

- Construire une approche sur LinkedIn

- Lancer sa campagne pour interroger son audience cible

Contacter des personnes les unes après les autres avec plus ou moins le même message peut se révéler chronophage. Mais heureusement, un outil existe pour vous simplifier la tâche et vous permettre d’automatiser l’envoi des messages privés sur LinkedIn : Waalaxy.

L’approche à adopter dans ce cas de figure sur cet outil : le scénario “Invitation + 2 messages” pour une entrée en matière simple et efficace, et surtout qui ne soit pas trop insistante. On estime que 99% des réponses sont données dans les trois premières prises de contact sur LinkedIn. Au-delà, nous allons avoir moins de réponses (et de qualité réduite) car nous donnerons l’impression d’harceler notre cible.

Si vous ne savez pas comment formuler votre approche, voici deux exemples qui devraient vous inspirer !

Un exemple de premier message pour faire comprendre que nous n’avons rien à vendre et que nous souhaitons prendre des feedbacks :

“Salut [prénom],

Quelles sont tes trois principales problématiques en tant que [nom de métier selon votre audience cible] ?

Je cherche à écrire un article sur le sujet, merci d’avance.

P.S : je n’ai rien à vendre ;)”

Nous vous conseillons de garder la petite phrase de fin en P.S car de nombreuses personnes vont essayer de trouver une technique détournée afin de vendre directement un service. Bonus : cela va augmenter le taux de réponse.

Un exemple de second message, à envoyer une fois que la personne a accepté l’invitation mais qu’elle ne nous a pas fait de retour :

“Salut [prénom],

Peut-être que tu as raté mon message précédent :)

Je m’intéresse aux problématiques des [nom de métier] juniors afin de créer du contenu sur le sujet et pourquoi pas apporter des solutions.

Quel serait ton Top 3 ?

Exemples : [insérer des exemples liés au métier de l’audience]

Au plaisir de discuter,

P.S : je n’ai toujours rien à vendre ;)”

L’astuce de la fin : ajouter une note d’invitation. Quand nous lançons une campagne, selon la qualité de la segmentation, nous allons choisir ou non d’ajouter une note. Plus nous sommes confiants dans l’approche (les personnes n’ont pas l’impression que nous voulons vendre un service/produit), plus nous avons intérêt à mettre une note d’invitation. Dans le cas inverse, il ne vaut mieux pas en mettre. Ici, nous allons plutôt jouer sur le fait que le profil LinkedIn est bien optimisé et sympathique, et que la personne va nous accepter.

Dès que les contacts vous donnent une réponse intéressante et de qualité sur les principales problématiques, notez-les dans un document. Une fois que vous les aurez répertoriées, établissez un Top 5 de celles qui remontent le plus souvent.

À lire aussi 👉 Experts du Digital : Les meilleures astuces du Social Media Management

Stratégie de contenu : répondre aux problématiques de sa cible

Pour répondre aux problématiques de votre cible, deux solutions s’offrent à vous : soit votre expertise permet d’y répondre, soit vous irez chercher les réponses pour avoir plus de matières. Dans ce cas de figure, nous inverserons la machine et prendrons des profils plus expérimentés. Nous les sélectionnerons cette fois-ci avec des expériences allant de 6 ans à 10 ans, et dans de grosses structures.

Une fois votre audience définie, intégrez-la dans une campagne avec une approche opposée. Comme ces personnes sont généralement sollicitées, nous vous déconseillons de mettre une note d’invitation.

Dès que l’invitation est acceptée, voici un exemple de message que vous pouvez envoyer :

“Bonjour [prénom],

J’essaie de comprendre comment les [nom de métier] expérimentés arrivent à [problématique des profils juniors. Ex : trouver le décisionnaire d’une entreprise].

Avez-vous une recette magique pour ça ?

C’est une des principales problématiques rencontrées par les [nom de métier]  juniors.

Je cherche à écrire un article sur le sujet pour leur apporter des réponses.

Je suis vraiment intéressé de connaître vos meilleures pratiques en termes de XXX.

Merci !

P.S : je n’ai rien à vendre ;)”

Vous n’avez toujours pas de réponses au bout de 4 jours ? N’hésitez pas à relancer les contacts : 

“Hmmm… Mon message précédent n’était peut-être pas assez précis.

Plus spécifiquement, la majorité des [nom de métier] juniors disent avoir des difficultés à [problématique].

Et vous, comment faites-vous ?

Merci d’avance pour votre réponse.”

Comme l’étape précédente, nous allons récolter des informations mais des réponses et des bonnes pratiques cette fois-ci. À noter que certains contacts peuvent vous proposer des appels pour expliquer leur méthodologie. Ces appels peuvent ouvrir des opportunités et cela peut être l’occasion pour vous de promouvoir votre produit ou service. Lorsque vous aurez assez de réponses, vous pourrez rédiger un contenu qui réunit l’ensemble des bonnes pratiques de ces personnes expérimentées.

Renforcer le lien créé via les contenus sur LinkedIn

Quand vous aurez produit vos contenus, vous pourrez les publier sur LinkedIn et reprendre les bonnes pratiques mentionnées plus haut. Vous en profiterez aussi pour nourrir la base de contacts que vous avez établie car vous avez échangé avec eux. Il faut noter que lorsqu’on interagit avec des contacts, l’algorithme LinkedIn a de fortes chances de pousser votre contenu auprès des personnes avec qui vous avez discuté.

Si des personnes vous ont donné des conseils vraiment pertinents, vous allez pouvoir les taguer dans des posts pour les remercier. Elles vont ainsi venir engager sur le contenu et cela va constituer une audience qui s’intéresse de près à vos réalisations. Elles vont trouver agréable le fait d’être remerciées car elles vous ont donné un peu de leur temps.

De l’autre côté, vous allez nourrir cette audience de jeunes profils à qui vous avez demandé leurs problématiques. Ces personnes aussi vont venir engager sur votre contenu en vous remerciant d’avoir répondu à leurs interrogations.

Ce process content marketing en cercle vertueux va permettre d’augmenter l’engagement et l’intérêt porté à votre contenu.

L'élément clé de votre stratégie de contenu : l’empathie

C’est la capacité à se mettre à la place de la personne qui va lire votre message. Que ce soit en prospection ou en contenu, nous allons toujours nous demander : cette personne-là, que va-t-elle penser et comment va-t-elle percevoir mon message ?

La première erreur que nous retrouvons dans la création de contenu et les messages de prospection, est de parler de soi avant de parler de l’autre. Le fait d’être derrière un ordinateur fait que nous oublions souvent que des êtres humains existent. Il faut donc se questionner en permanence sur les attentes et les besoins de notre cible, et comprendre ses points de douleur.

Cet article est un résumé d’une vidéo de Behind the Skills partageant l’expertise de Toinon Georget.

Auteur

Marie-Francine PHAN

Les autres articles

Tous les articles

#SAAS #Onboarding

SaaS : Voyage en 9 étapes pour un onboarding réussi

SaaS : Voyage en 9 étapes pour un onboarding réussi

Considérez l’onboarding de vos utilisateurs à l’essai comme un voyage spatial. Vous en êtes le commandant de bord.

#Webmarketing #SEO

Comment améliorer son référencement naturel dans un secteur difficile ?

Comment améliorer son référencement naturel dans un secteur difficile ?

Le SEO est un enjeu central pour toutes les entreprises. Zoom sur la stratégie SEO de la solution iPaidThat.

#SocialMedia #Webmarketing

Experts du Digital : Les meilleures astuces du Social Media Management

Experts du Digital : Les meilleures astuces du Social Media Management

La gestion des réseaux sociaux est une verticale essentielle pour le bon développement de la visibilité d’une entreprise.

Rejoignez le mouvement

Devenez le skiller de demain avec Behind the Skills !

S'abonner
Accès beta gratuit pour tous les utilisateurs